Respirer enfin à Asnières…

Dans les Hauts-de-Seine, les parcs et les forêts sont au sud, les friches industrielles au nord ! Asnières-sur-Seine est classée avant dernière ville du département pour ses espaces verts.

Le parc Robinson , situé à la croisée des trames bleue (les berges de Seine) et verte (le cheminement vers le parc des Chanteraines au nord) est un site d’exception délaissé depuis plus de vingt ans. Pour lui donner une nouvelle attractivité il doit être entièrement repensé.

7_41_parisPour reconstruire un nouveau paysage saisonnier et rénover ses équipements, le parc doit être intégré dans le projet de réaménagement des berges conduit par le Conseil Départemental. La cale de mise à l’eau existante près du pont d’Asnières doit être valorisée pour promouvoir des activités nautiques.

Pour rendre le parc accessible à tous et le rattacher à la ville, il faut créer sur la voie départementale qui l’isole aujourd’hui, deux zones traversantes, sécurisée et aménagées : l’une depuis la rue Gambetta, l’autre depuis le boulevard Voltaire.

Élus, notre souhait : Proposer aux asniérois une véritable qualité de vie par la création, le développement, des parcs et jardins ainsi que l’accessibilité et la mise en valeur de la Seine, qui donne son nom au département et à notre ville !

Insuffler un nouvel oxygène à Asnières, asphyxiée par les embouteillages

Les lignes de transports en commun ne résolvent pas tout. La création de deux stations de métro dans les hauts d’Asnières non plus, si les habitants des autres quartiers mettent plus de temps à les atteindre qu’à se rendre directement à Paris en traversant la Seine ! La voiture reste donc indispensable pour un grand nombre d’entre nous, en dépit des embouteillages.

Rue DupontÉlus, nous ferons élargir la rue Robert Dupont, l’un des principaux points de blocage sur notre canton alors qu’aucun de nos représentants n’a réussi jusqu’à présent à modifier cet axe routier. Cela permettra de désenclaver le quartier des Hauts d’Asnières et à de nombreux Asniérois d’accéder plus facilement à la rue du Menil, aux différents quartiers d’Asnières, aux stations de métro Agnettes et Courtilles, à l’A86 ou à Gennevilliers, au pont de Clichy ainsi qu’à Bois-Colombes.

Stimuler la créativité, mettre en valeur le patrimoine

Notre canton doit porter de grands projets associatifs en collaboration avec les cantons voisins. Ensemble, nous devrons être les ambassadeurs et les défenseurs de l’identité multiculturelle de nos quartiers, ceci afin de protéger et de développer notre patrimoine associatif, culturel, sportif, architectural et artistique.

Gare LischÉlus, nous serons des partenaires actifs des associations afin de les soutenir et de les aider à faire aboutir des projets tels que la dynamisation du Cimetière des chiens ou la rénovation et l’exploitation, sur son site actuel, de la gare Lisch.

Créer un espace d’insertion

Pourquoi Asnières, ville de plus de 80 000 habitants, est-elle l’une des rares communes des Hauts-de-Seine Nord à ne pas posséder un espace d’insertion pour instruire rapidement les demandes de RSA et favoriser la réinsertion sociale et professionnelle des demandeurs d’emplois dans les plus brefs délais ?

imagesCAUIU3MEÉlus, nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour obtenir l’implantation d’une telle structure sur notre canton. Notre objectif ? Offrir, au plus proche de à nos concitoyens, une palette de services et de compétences permettant de favoriser la résolution des difficultés individuelles.

Élargir le dispositif « Ecole Ouverte »

Dans les Hauts-de-Seine, seulement une dizaine de collèges propose des activités gratuites pour les jeunes ne peuvent partir en vacances. Dans le cadre du dispositif « École ouverte », ces collèges bénéficient d’une aide financière du Conseil Général pour organiser des activités durant les vacances et accueillir gratuitement les enfants qui le souhaitent, qu’ils soient déjà collégiens ou élèves de CM2.

Élus, nous lutterons pour que ce dispositif soit généralisé dans tous les collèges du département afin de ne laisser aucun de nos enfants sur le bord de la route en leur permettant de découvrir et de pratiquer gratuitement des activités culturelles et sportives dans de bonnes conditions pendant les vacances scolaires.

Construire un 5ème collège pour donner plus de chances à nos enfants

Nos établissements scolaires secondaires sont saturés, Asnières a besoin d’un cinquième collège. Aucun des élus sortants n’ayant obtenu la construction de ce nouvel établissement, nous ferons tout pour obtenir son ouverture dans le quartier des Grésillons.

collègeAvec le Conseil Départemental, propriétaire des collèges, nous souhaitons anticiper les évolutions démographiques et technologiques pour adapter l’offre aux besoins des générations futures, et réaliser les travaux d’adaptation et de modernisation nécessaires – constructions nouvelles et renouvellement du mobilier, de l’accessibilité, de la restauration scolaire et des mises en conformité.

Élus, nous serons attentifs à satisfaire les besoins éducatifs de notre canton et à veiller à la bonne gestion de ses établissements scolaires.